Mal aux jambes la nuit: quels sont les conseils de votre médecin ?

L’hygiène de vie, dont nous vous avons parlé ci-dessus, est très importante, mais elle est malheureusement insuffisante et il vous faut un traitement médicamenteux qui va:

  • Au pire des cas soulager votre douleur.
  • Au meilleur des cas, supprimer complètement ce syndrome: ce résultat peut être obtenu si la cause de votre syndrome est traitable, comme lorsqu’il s’agit d’une anémie par exemple.

Des médicaments pour aller mieux !

Plusieurs classes médicamenteuses ont prouvé leur efficacité dans le traitement du syndrome des jambes sans repos. Vous avez mal aux jambes la nuit ? Suivez le guide.

Les anticonvulsivants par exemple sont très utiles pour faire office de somnifère, qui vont faciliter votre endormissement et vous permettre d’avoir votre dose de sommeil même avec la douleur.

Une cure de fer peut être nécessaire si vous souffrez d’anémie ferriprive. Les analgésiques et les narcotiques sont réservées aux formes les plus intenses, qui n’ont pas de cause apparente, et qui sont résistants aux traitements classiques.

Les sédatifs peuvent également être utilisée (non sans une très grande précaution d’usage) chez les patients qui ont des syndromes compliqués et qui résistent à tout traitement. A ce stade, le sédatif permet de simplement “ignorer la douleur” et de pouvoir dormir tranquillement.